Sur les traces des auteur(e)s francophones, une première initiative de l’AAOF au Festival Prose in the Park / Prose des vents

June 3, 2015

 

Par Sonia Lamontagne, responsable des communications

 

 

Sur les traces des auteur(e)s francophones, une première initiative de l’AAOF au Festival Prose in the Park / Prose des vents

 

Parce que la littérature a le pouvoir de reconstituer l’histoire en abolissant les frontières, autant géographiques que temporelles, parce que nous célébrons le 400e anniversaire de présence française en Ontario, parce qu’il est important de rappeler l’apport considérable d’auteurs à l’ancrage de notre patrimoine, parce que le voyage, dans le temps comme dans l’espace, est assurément inspirant…

 

l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF) propose à son public deux tables rondes :

 

« En Ontario, 400 ans d’écriture en français » : Et si l’écriture n’existait pas ? Et si des fragments de l’histoire avaient été écartés parce que nous ne les aurions pas transmis ? Réinventerions-nous le passé ? Nous réinventerions-nous ? Commémorant les 400 ans de présence française en Ontario, cette table ronde met en valeur le travail sociohistorique de quatre auteurs qui concourent à retracer les jalons du fait français en Ontario, non seulement sur le plan littéraire et artistique, mais également dans la sphère organisationnelle et sociale. Les invités Yves Breton, Nicole V. Champeau, Jean Yves Pelletier et Gaston Tremblay y aborderont les moments-clés de notre histoire. Du développement des commuanutés à la défense du fait français à la création d’institutions qui ont consolidé notre identité culturelle, renforcé notre appartenance linguistique et assuré le maintien de la langue, ils échangeront au sujet de personnages et d’événements qui ont alimenté leurs essais, récits et romans. Animation : Éric Charlebois.

 

« L’incidence des voyages dans l’œuvre d’un.e romancièr.e » :

Évasion. Contemplation. Choc culturel. Dépaysement. Retrouvailles… Nombreuses sont les façons dont un nouveau paysage peut nous interpeller, nous habiter, nous influencer, nous vampiriser. Nombreuses aussi sont les façons de le transposer dans notre écriture… Quels sont les lieux qui ont nourri l’imaginaire des romanciers Lysette Brochu, Jean Mohsen Fahmy et Blaise Ndala ? Qu’est-ce qui les a motivés à revisiter ces lieux dans leur œuvre ? Quelles réalités dépeignent-ils quant à l’Afrique, l’Europe, et à l’Est et l’Ouest canadiens ? Animation : Catherine Voyer-Léger.

 

Fière partenaire de Prose In the Park / Prose des vents, l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF) s’associe au Festival afin d’assurer le rayonnement des auteurs professionnels de langue française de l’Ontario. S’engageant à assurer et à maintenir de façon continue l’évolution artistique dans le domaine de la littérature et de contribuer à la vitalité culturelle francophone en milieu minoritaire, l’AAOF est heureuse d’offrir à ses membres une nouvelle occasion de rencontrer leur public et de faire valoir leur travail. Merci à toute l’équipe de Prose in the Park / Prose des vents pour l’organisation de cette journée de rencontres et d’exposition à ciel ouvert.

 

Auteur(e)s en vedette :

 

Yves Breton a fait des études en pédagogie et en lettres à l’Université de Montréal. Par la suite, il a acquis une formation en gestion et en développement. Auteur, il s’intéresse notamment aux faits de société et à l’Histoire, qui inspirent ses articles et ses essais et romans. On fait appel à Yves Breton pour des conférences et des consultations portant sur les arts et la culture, de même que sur le développement économique, social et éducatif.

 

Née à Sudbury, vivant en Outaouais, Lysette Brochu a fait carrière dans l’enseignement. Depuis 2001, elle a publié une vingtaine de livres, dont un roman historique, deux livres de récits de vie, un roman épistolaire (fruit d’une résidence d’écrivain de deux mois à Vézelay en Bourgogne) et dix albums pour enfants. Elle a aussi codirigé un collectif de textes variés afin de venir en aide à Haïti, a participé à de nombreux ouvrages collectifs internationaux. Lysette voyage beaucoup, allant à la rencontre de ses lecteurs un peu partout : Edmonton, Victoria, Prince George, Gaspésie, Halifax, Sault-Ste-Marie, Épinal, Vézelay, Genève…

 

Nicole V. Champeau est originaire de Cornwall, en Ontario. Le fleuve Saint-Laurent de sa province natale demeure le lieu de poésie qui a rythmé les saisons de son enfance et de son adolescence. Dans Pointe Maligne. L’infiniment oubliée (Prix du Gouverneur général – catégorie études et essais, 2009), l’auteure nous invite à la suivre dans son périple d’où se degage, à travers les écrits, les cartes, les siècles et les personnes qui ont sillonné les lieux, une poésie de l’histoire. Elle ravive le souvenir de sites engloutis depuis la construction de la Voie Maritime du Saint-Laurent et l’aménagement des rapides du Long Sault.

 

Né au Caire (Égypte), Jean Mohsen Fahmy détient une licence ès Lettres de l’Université du Caire, une maîtrise ès Arts de l’Université de Montréal et un doctorat (Ph.D.) de l’Université McGill. Tour à tour journaliste, professeur et haut fonctionnaire, il a donné des causeries en Ontario, au Québec, en France et aux États-Unis. Jean Mohsen Fahmy a publié de nombreux articles d’analyse politique et littéraire, plusieurs essais, trois romans jeunesse et six romans. Son dernier, Les Chemins de la liberté, paru en deux tomes, lui a valu le Prix littéraire France-Acadie.

 

Blaise Ndala est né en République démocratique du Congo. Diplômé en droit de l’Université de Kinshasa et de l’Université catholique de Louvain (Belgique), il possède également une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique du Québec (ÉNAP). Après des débuts au barreau de Kinshasa, il poursuit ses études en Belgique entre 2003 et 2007, puis s’installe au Canada, dans la région de la capitale nationale où il sera tour à tour professeur de français langue seconde, puis fonctionnaire fédéral. L’auteur est également blogueur au Huffington Post France.

 

Essayiste et chercheur, Jean Yves Pelletier est expert-conseil en patrimoine pour le compte d’organismes privés sans but lucratif, publics et parapublics. Il offre des services-conseils et des conférences sur divers sujets d’histoire et de patrimoine. Dans ses écrits, il traite de personnages et de lieux historiques d’importance à Ottawa. Il a donné des visites guidées, a été commissaire d’exposition et a créé des contenus de sites internet.

 

Poète, nouvelliste et essayiste, Gaston Tremblay a été draveur et mineur avant de se diriger vers le domaine culturel. En 1970, il devient membre de la Coopérative des artistes du Nouvel-Ontario avant de fonder, en 1973, les Éditions Prise de parole (Sudbury), dont il sera directeur de 1978 à 1988.... En 1988, il s'installe à Montréal, où il obtiendra un diplôme d'études supérieures en gestion d'organismes culturels, ainsi qu’une maîtrise et un doctorat en études littéraires. En mars 2013, on lui accorde le prix du Nouvel-Ontario pour l'ensemble de son oeuvre de gestion artistique et de création littéraire.

Please reload

Featured Review
Tag Cloud

November Novel Madness

November 2, 2019

1/10
Please reload

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Google+ B&W